Aménagement comble perdu : de la surface habitable à moindre frais

C’est en effet réellement l’occasion unique de récupérer rapidement de la surface habitable. En choisissant l’aménagement de combles, vous optimisez au maximum votre espace, et investissez les surfaces dormantes. Comment procéder pour que les travaux produisent de l’espace supplémentaire agréable à vivre ?

Tout d’abord, ne vous lancez pas avant d’avoir consulté un exemple de plan d’aménagement de combles. Et même plusieurs. C’est l’une des étapes indispensables pour bien aménager ses combles. Voyez si vous pouvez vous rapprocher de personnes qui ont le même type de maison que la vôtre. Dans tous les cas, Megacomble vous donne accès à son fichier d’exemple de plans issu de ses nombreuses réalisations réussies.

Notre entreprise, présente sur le secteur de l’aménagement de combles depuis les années 90, n’a, en effet, aucune garantie décennale déclenchée à ce jour. Finalisation d’un grenier aménageable, aménagement combles fermettes, ou encore surélévation de toiture. Le choix de procéder à un aménagement de combles est presque toujours la solution qui est, financièrement, la plus économique.

Aménagement combles et impôts fonciers : à savoir avant de vous lancer

Lorsque vous réalisez un aménagement de combles, vous modifiez la surface de plancher. Aux yeux de l’administration fiscale, cela aura pour effet de changer votre assiette d’imposition. Dans quelle proportion ? Tout dépend de ce que vous allez déclarer comme superficie créée aux services fiscaux. C’est le plus souvent par leur architecte, ou l’entreprise Mégacombles, que les clients obtiennent les indications nécessaires.

De plus, les entreprises effectuent elles-mêmes les démarches et formalités requises pour que tout soit fait dans les règles. Comment se fait le lien entre l’aménagement de combles et les impôts fonciers ? Par le biais de l’autorisation d’urbanisme et de la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT), notamment. À savoir, l’impôt foncier ne sera modifié que l’année N+1 par rapport à la date d’achèvement des travaux. L’impôt foncier est aussi appelé taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Cette taxe est directement liée à la valeur locative cadastrale de votre maison. La taxe foncière est calculée sur la base de 50 % de cette valeur locative.

Les combles aménageables : impôt à prévoir et autres taxes

Tout aménagement de grenier, comble aménageable, ou combles aménagés, a pour effet de modifier la valeur locative cadastrale. Votre aménagement de combles et les impôts fonciers est une conséquence du calcul de cette valeur. Celle-ci est établie à partir d’un forfait défini en fonction des conditions locatives de 1970 réactualisées. Et pondérées par rapport à votre situation familiale et vos revenus. Pour aboutir à la valeur locative nette.

De là, l’administration fiscale calcule l’autre impôt à payer, la taxe d’habitation. En appliquant les différents taux votés par les collectivités territoriales. Ainsi, un aménagement de combles a des conséquences fiscales bien réelles et durables. En effet, une fois votre valeur locative cadastrale modifiée, votre base d’imposition ne change plus, sauf si vous parvenez à la faire réviser en cas de surévaluation. Enfin, pensez à budgéter la taxe d’aménagement, exigible pour tout aménagement ayant fait l’objet d’une autorisation d’urbanisme.

Combien coûte un projet d’aménagement de ce type ?

Pour terminer, selon les zones géographiques, l’aménagement de combles peut avoir une incidence sur la participation pour le financement de l’assainissement collectif (PFAC).