Comment aménager des combles : les éléments techniques

Que ce soit dans une maison particulière ou une copropriété, aménager des combles ne présente aucune difficulté technique. C’est encore plus vrai lorsque qu’il s’agit de comble ou grenier aménageable. Il s’agira alors de pose de cloisons, revêtements de sols, peintures, et d’installation de revêtements muraux spécifiques s’il est prévu d’implanter une salle de bain.

La situation est toute différente si votre charpente est industrielle, ou à fermettes. Des modifications d’ampleur sont à prévoir, le budget ne sera pas du tout le même. C’est la même chose si vous envisagez d’aménager des combles non-aménageables. Dans ce cadre, vous devez opter pour une solution globale, qui vous apporte un service tout compris.

Mégacombles propose un process qui prévoit la construction d’une structure métallique. Celle-ci peut prévoir un plancher autoporteur et une charpente métallique. Les pré-assemblages se font en atelier, et les délais d’intervention sur place pour l’aménagement de combles sont raccourcis. Que les combles soient petits, de faible, hauteur, impraticables, des solutions techniques existent pour créer vos espaces de vie.

Comment aménager des combles de faible hauteur ?

Plusieurs techniques permettent d’aménager des combles de faible hauteur. Toutefois, l’opération est délicate, et le recours à des professionnels est plus qu’indiqué. Ils vont effectuer une mesure précise des lieux, afin de savoir s’il est possible d’y aménager ce que vous souhaitez. Ainsi, il est parfois possible de gagner en hauteur sous plafond en décaissant le plancher. Puis de rogner en largeur en posant des isolants de rampants de faible épaisseur.

Enfin, d’optimiser au maximum les volumes pour installer le mobilier et les éléments de rangement, tout en bas des rampants. Afin de libérer le maximum d’espace au milieu des combles pour la circulation. La solution Mégacombles intègre directement cette possibilité pour votre projet d’aménagement de combles. Par ailleurs, si votre charpente est industrielle, vos combles sont dits non-aménageables. Pas d’inquiétude, en réalité, ils le sont, à condition de modifier la charpente.

Aménagement de combles à fermettes : comment ça marche ?

Vous avez constaté que sous votre toit, de nombreux morceaux de bois traversent l’espace. C’est une charpente industrielle, nommée encore charpente fermette, ou en W. Vous êtes alors dans la situation d’un aménagement de combles à fermettes. Pas d’inquiétude, l’aménagement de combles est possible, les entreprises comme Mégacombles proposent des solutions fiables qui ont largement fait leurs preuves.

Pour votre information, il faudra prévoir un budget supplémentaire consacré à la modification importante de cette structure essentielle de votre maison. Pourquoi ? En premier lieu, il faut dégager les combles et enlever tous ces morceaux de bois. C’est l’étape de modification de la charpente. Ensuite, et c’est l’autre élément essentiel, il faut créer un plancher porteur, capable de supporter le poids de tout ce qui va y être installé. Les cloisons, les meubles, les revêtements de sol. Sans cette modification préalable, il est impossible de passer de combles perdus à des combles aménagées.

Comment aménager ses combles en chambre avec salle de bain ?

Votre premier sujet, pour aménager vos combles en chambre avec salle de bain est de penser à l’implantation de l’escalier. Bien aménager ses combles signifie, on l’a vu, avoir un bon escalier, bien positionné. Dans la configuration chambres plus salle de bain, celui-ci doit être idéalement placé devant la salle de bain. Elle-même située entre les deux chambres.

Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille implanter la salle de bain n’importe où. Pour réduire les coûts, l’architecte va chercher à la placer au-dessus d’une pièce d’eau du rez-de-chaussée. Si cela implique que la salle de bain ne soit pas très bien positionnée, vous devrez faire un choix. Prévoir un surcoût pour amener les canalisations et évacuations d’eau à l’endroit voulu. Ou bien dessiner le plan des combles en tenant compte de cette contrainte.

Cependant, pour votre aménagement de combles, l’escalier devra trouver sa place près de la salle de bain. Cela n’est pas toujours réalisable, parce que la contrainte de placement de l’escalier est toute autre. Elle est liée à la possibilité de trouver un endroit au rez-de-chaussée pour son emprise au sol.

Isolation de comble aménagé : comment choisir ?

L’aménagement de combles est l’occasion unique d’améliorer la performance énergétique de votre maison. Comment savoir ce qu’il faut poser, et quelle technique choisir ? La nouvelle réglementation Rtex (réglementation thermique de l’existant) impose des coefficients minimums de résistance thermique pour les matériaux posés.

Mais elle ne dit rien concernant les différentes techniques de mise en œuvre. Sachez toutefois que l’administration fiscale impose elle aussi des coefficients minimums pour verser les aides. À la seule condition que le professionnel soit labellisé reconnu garant de l’environnement (RGE).

Toutefois, pour l’isolation comble aménagé, indépendamment de l’exigence du respect des minimas indiqués, quelques conseils s’imposent. Fuyez les professionnels qui vous proposent de souffler des flocons d’isolant entre vos tuiles et vos plaques de plâtre. Deux techniques valables existent. Par l’extérieur (technique du Sarking), mais il faut démonter la couverture. Ou par l’intérieur, cela implique de refaire tout le placage des murs, les enduits, et repeindre. Mégacombles vous apporte des solutions fiables pour ces problématiques particulières.

Choisir un escalier pour combles aménagés petits et pratiques

Un escalier pour combles aménagés se doit effectivement d’être petit et pratique. Mais cela n’est pas forcément la priorité. En effet, un aménagement de combles a pour conséquence de relier un rez-de-chaussée et un étage. Dans une habitation, la circulation est aussi importante que l’implantation des meubles.

Elle est même déterminante dans le travail de l’architecte, quand il cherche la meilleure répartition des pièces les unes par rapport aux autres. Ainsi, l’escalier est à envisager comme un élément de liaison entre les deux niveaux.

À ce titre, l’escalier pour combles aménagés doit répondre à des critères de sécurité et de facilité d’emploi. Pour vos combles aménagés, si vous manquez de place, 3 types d’escaliers existent. L’escalier à pas japonais, l’escalier échelle de meunier, ou bien les marches suspendues. Mais compte tenu de la difficulté d’ascension, si vous avez la place, optez pour un des 4 types d’escaliers classiques (droit, quart tournant, deux quarts tournants, ou hélicoïdal).