Techniquement, aménager des combles dans une copropriété ou dans une maison n’implique aucune difficulté particulière. La situation la plus facile est d’aménager des combles aménageables. Votre projet sera constitué essentiellement du choix du meilleur plan en terme d’optimisation d’espace. Puis des matériaux isolants, des revêtements de sol, des peintures. Rien d’impactant pour la structure de votre maison. Toutefois, la façon dont vous utiliserez l’espace vide peut changer du tout au tout. En outre, ce sont les techniques employées pour aménager des combles qui influencent leur optimisation.

En revanche, lorsqu’il s’agit d’aménager des combles très bas, des questions de surélévation de toit peuvent se poser. La situation est la même si vous choisissez d’amenager des combles avec peu de hauteur. Vous vous posez alors la question : peut on aménager des combles non aménageables ? Et la réponse est oui, mais. Parce que tout dépend de la typologie de votre projet. Soit vous l’adaptez au manque de hauteur et partez sur un espace de rangement. Soit vous faites fi de ce problème et optez pour la création d’un vrai espace de vie. Alors il faudra envisager peut-être la rehausse.

Nos conseils techniques pour aménager des combles

Très souvent, les clients souhaitent aménager des combles en chambre avec, en plus, une salle de bain ou salle d’eau type suite parentale. Dans une configuration familiale, il s’agit de créer un deuxième volume de vie, identique à celui du rez-de-chaussée. Pour offrir aux enfants leur espace dédié, et permettre aux parents d’avoir leur propre espace de vie. La création de salle de bain est l’élément central, parce que c’est la pièce la plus utilisée et la plus partagée. C’est aussi celle qui peut générer le plus de tensions, parce qu’elle est utilisée par tous, au même moment. Mais parfois, les parents souhaitent plutôt s’aménager à l’étage une suite parentale, toujours avec salle de bain.

Dans ces configurations principales mais non exhaustives, aménager des combles soi meme serait un défi risqué. En effet, concrètement, la création de ces pièces conduit à réaliser des volumes de natures très différentes. Les chambres ont besoin de rangements, de lumière, et d’aération. Cela implique des placards en pied de rampant, mais aussi des fenêtres de toit de taille suffisante. La salle de bain est d’une difficulté supérieure en terme de réalisation. Vous devrez penser à amener l’eau, mais aussi à l’évacuer. Puis aux aérations mécaniques, aux cloisons hydrofuges. Les deux types de pièces ont aussi besoin d’électricité. Comment l’amener ? En parapluie ? En pieuvre ?

Quelle charpente faut-il pour aménager des combles ?

Vous devez impérativement savoir quel est le type de charpente qui est posée sur votre maison. Lorsque vous etes en possession de tous les plans, vous pourrez constater sur papier si votre charpente est ou non industrielle (en fermette, c’est la même chose). En l’absence de plans, vous pouvez aller voir par vous même, en passant pas la trappe d’accès. Mais si vous n’avez pas cette trappe pour accéder à vos combles, il faudra percer, pour pouvoir au moins passer la tête. Ou bien, si vous pouvez aller vous renseigner auprès de vos voisins, peut-être connaissent-ils le type de charpente. Leur maison a probablement la même.

Sinon, l’entreprise à qui vous ferez appel pour obtenir vos devis spécialisé, ou l’architecte, sauront très vite vous dire ce qu’il en est. Quoi qu’il en soit, vous devez savoir, avant d’aménager des combles, si vous avez une charpente industrielle, connue aussi sous le nom charpente américaine, ou une charpente traditionnelle. Dans le premier cas, les montants en bois sont nombreux et fins, et forment des W. Il est difficile de circuler dans les combles, qui sont dits non-aménageables. Dans le second cas, l’espace sous votre toit est libre et grand, il n’y a que deux ou trois grosses poutres qui traversent vos combles, qui sont alors aménageables. Mais rassurez-vous, dans les deux cas, il est possible d’y aménager des combles !

L’isolation, question clé pour aménager des combles

On pourrait presque dire qu’aménager des combles est une décision écologique. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que 30 % des déperditions d’énergie se font pas le toit. Lorsque que l’on prend cette décision d’agrandir la surface habitable, on ne se doute pas de la bonne surprise. Les travaux vont donner à votre maison un regain d’isolation très important. Vous serez surpris de constater qu’elle va même probablement changer de classe d’énergie. Votre projet va nettement améliorer la performance énergétique de votre habitation. Et vous permettre de faire des économies sur le budget chauffage durant les années qui suivront les travaux.

Cependant, dans un premier temps, un soin tout particulier doit être appliqué quant aux matériaux utilisés. C’est sur ce point que l’architecte, ou l’entreprise spécialisée sera d’une grande aide. En effet, les typologies d’isolant sont nombreuses, et seule l’expérience permet de choisir celui qui permettra d’obtenir le meilleur coefficient d’isolation en veillant a ne pas prendre trop d’espace. Dans un second temps, la façon de travailler est tout aussi capitale. Une méthodologie particulière doit être employée. Couches croisées pour éviter les ponts thermiques. Aérations pour éviter les phénomènes de condensation. Et enfin méticulosité et finesse de la pose, les isolants sont, suivant les matières, fragiles et délicats. Ouate de cellulose, laine de roche, chanvre, en flocon, en rouleaux, en plaques. Cela peut être compliqué de s’y retrouver, vous aurez besoin de l’aide d’un professionnel averti.

Comment amenager combles de faible hauteur ?

Que votre comble soit sous une charpente avec fermette, ou sous une toiture de maison phenix, c’est la même chose. Vous devrez passer par la modification de la charpente, parce que les nombreux morceaux de bois ou de métal empêchent d’aménager des combles. Attention, vous ne pouvez en aucun cas les enlever vous-même, vous risqueriez l’écroulement de votre toit. Ainsi, comment amenager des combles avec fermettes ou maison phenix ? Cela exige de se tourner vers une entreprise spécialisée. Qu’il s’agisse d’amenager combles de faible hauteur ou non.

Ensuite, il se peut que vous ayez des combles de faible hauteur sous une charpente traditionnelle. Dans ce cas, comment aménager des combles bas ? Vous pouvez imaginer éviter de modifier la charpente. Votre projet doit alors envisager des petits espaces : chambre d’amis, rangements, chambre d’enfant. Il existe des solutions pour gagner des centimètres carrés précieux. Utiliser des isolants sous rampants mince, décaisser le plancher pour gagner de la hauteur sous plafond. À l’autre extrémité, vous pouvez aussi faire modifier la pente du toit.

Comment amenager des combles non amenageable ?

Si vous ne voulez pas porter la garantie décennale, évitez de réaliser les travaux vous-même. En effet, aménager des combles sous une charpente avec fermette implique de modifier toute sa structure. Mais aussi de renforcer le plancher pour qu’il puisse supporter les nouveaux renforts de reprise de charge. Ce n’est pas à la portée d’un particulier, des calculs précis doivent être effectués, et la mise en œuvre doit respecter les DTU de la profession. Se tourner vers une entreprise spécialisée, au moins pour cette partie, vous apportera une réelle sécurité.

Par ailleurs, en fonction de ce que vous prévoyez pour aménager des combles, un certain nombre de réseaux devront être créés. Pour des chambres uniquement, l’électricité et internet sont nécessaires. Si une salle de bain est prévue, l’alimentation et l’évacuation des fluides s’imposent. De plus, après les travaux de modification de la charpente, il faut prévoir de poser une isolation efficace. Enfin, la découpe de la trémie pour l’escalier devra être prévue dans le plancher. Pour que ces travaux soient réalisés rapidement, vous devez vous tourner vers un professionnel. Quelques semaines seront nécessaires, contre quelques mois si c’est vous qui vous en chargez.

Amenagement combles fermettes : comment ça marche ?

Un amenagement combles fermettes consiste à créer un étage en ayant une charpente dite americaine, en W, ou industrielle. Les noms changent, mais les principes de travaux pour aménager des combles restent les mêmes. Ceux-ci se déroulent en trois grandes étapes. Tout d’abord la modification de la charpente. Qui consiste à supprimer la partie centrale de la charpente, les fameux W. Pour cela, l’entreprise va installer des jambes de force pour effectuer des transferts de charge, et garantir la rigidité de l’ensemble.

Deuxième étape, la création d’un plancher porteur. En effet, les maisons à charpente industrielle, n’ont pas de plancher, mais un plafond composé de plaques de plâtres ou de bois. Il faut créer une structure capable de supporter les éléments qui seront installés à l’étage. Cloisons, portes, mobilier, revêtement de sol. Le poids est important, le plancher doit être solide et durable. Dans cette optique, les structures métalliques sont idéales, elles sont plus légères que le bois, ne travaillent pas dans le temps, et ne craquent pas. Enfin, dernière étape majeure, l’isolation des rampants, à laquelle vous devez apporter une attention particulière. C’est un moyen d’effectuer d’importantes économies sur les dépenses de chauffage futures.

Comment aménager ses combles en chambre avec salle de bain ?

Pour aménager ses combles en chambre avec salle de bain, respectez quelques règles précises. Afin de réduire les coûts, implantez la salle de bain et les toilettes au-dessus des pièces d’eau du rez-de-chaussée. Ensuite, tournez-vous vers une entreprise qui vous fera gagner de la surface supplémentaire. La technique utilisant une charpente métallique permet de gagner, par exemple, la superficie d’une salle de bain par rapport à une technique tout bois.

Puis pensez que les combles sont, par nature, sombres, et qu’il est nécessaire de faire entre le maximum de lumière naturelle. Prévoyez des fenêtres suffisamment grandes. Privilégiez les fenêtres de pignon au lieu de fenêtres de toit. Pour l’isolation thermique, essayer de dépasser le minimum imposé par la Rtex (R = 4 m².K/W). Pensez à l’isolation phonique, pour que les chambres soient indépendantes les unes des autres. Mais aussi pour que l’étage soit isolé du rez-de-chaussée. Les planchers auto-porteurs sont pour cela tout indiqués pour aménager des combles.

Isolation comble aménagé : comment choisir ?

30 % des déperditions d’énergie se font par le toit et donc, vos combles. Cependant, afin d’effectuer l’isolation comble aménagé, il faut sélectionner l’entreprise avec soin. En effet, la difficulté réside dans le fait qu’ils sont déjà occupés. Les finitions ont déjà été faites, dans la plupart des cas. Deux techniques principales existent cependant. Par l’extérieur (Sarking), l’entreprise doit enlever la couverture pour poser un isolant. Cela évite d’aménager des combles une seconde fois, après les travaux d’isolation.

Ou par l’intérieur, il faudra soit enlever les parements de finition pour poser l’isolant entre les chevrons et sous les chevrons en couches croisées. Puis reposer un nouveau parement, enduire, puis repeindre. Évitez la technique de soufflage de flocons entre la toiture et les rampants installés, à moins que la lame d’air de 2 cm soit garantie par l’entreprise. Côté norme, la Rtex impose un coefficient minimum R de 4.4 m².K/W en zone climatique H1 pour les rampants des toitures dont la pente est inférieure à 60°. Et 4.8 pour les planchers des combles perdus.

Choisir un escalier pour combles amenages

La place est toujours restreinte quand il est question d’aménager des combles. Combles aménageables ou aménagés, optez pour un escalier classique s’ils sont composés de pièces de vie. 4 types d’escaliers classiques sont proposés par les fabricants. L’escalier droit, le plus encombrant, il lui faut un mur d’appui de 6 mètres. Le quart tournant, pratique car moins encombrant au sol, mais le mur d’appui doit faire plus de 6 m. L’escalier deux quarts tournant, et enfin l’escalier en colimaçon (plusieurs diamètres existent).

Si vous avez simplement besoin d’accéder à un grenier ou un comble de faible hauteur, d’autres escaliers spécifiques existent. Les escaliers à pas japonais (ou marches alternées), et les escaliers échelle de meunier. Ou bien encore les marches suspendues, à condition d’avoir un mur béton ou en parpaings pour les installer. Cependant, s’ils permettent de gagner beaucoup de place, ils ne sont prévus que pour de rares ascensions. Dans tous les cas, prévoyez un éclairage dédié à votre escalier pour combles amenages

Prix amenagement de combles : qu'est ce qui fait la différence ?

Bien sûr, c’est la nature du comble qui fait toute la différence de prix quand on souhaite aménager des combles. Dans le cas d’un comble aménageable, les prix oscillent entre 500 et 1500 € du m2. S’il s’agit de combles perdus, avec charpente industrielle, ou de combles de maison phénix, il faut ajouter à nouveau cette valeur à la facture. La fourchette est alors de 1 000 à 3 000 € par M2. Mais c’est une estimation, les tarifs peuvent varier à la hausse ou à la baisse en fonction des suppléments (création salle de bain, de fenêtres de toit, pose d’escalier).

Cependant, le prix aménagement de combles n’a pas de prix ! Au vu des risques élevés que l’opération peut faire courir à votre maison, il est préférable de regarder en premier la qualité du projet proposé et le sérieux de l’entreprise. Mal faits, les travaux peuvent occasionner la déformation de la charpente, l’écroulement du plancher, ou encore le déchirement des cloisons du rez-de-chaussée, et des infiltrations après intempérie. Et donc des moisissures sur les murs, et une mauvaise performance énergétique de votre habitation. Et la certitude qu’il faudra à nouveau débourser des sommes importantes pour tout reprendre.

Pour nous contacter
30 Avenue Robert Surcouf 78960 Voisins le Bretonneux

Téléphone
01 39 44 02 01
E-mail 
contact@megacombles.fr

Type de travaux*
Comment vous nous avez connu*