4 amenagement-megacombles

Aménagement de Combles

Sommaire

Gagnez des M2 sans déménager

L’aménagement de combles répond à plus de 70% des besoins d’espace souhaité. Le procédé acier breveté MEGA-COMBLES permet, du fait de sa conception de faire gagner le maximum d’espace possible dans cette configuration. Toutes les charges affectées à nos aménagements sont systématiquement reportées sur les murs porteurs (donc vos fondations) et non sur des poteaux devant reposer sur des ouvrages non prévus à cet effet.

Jusqu’à

d'espace en plus

L’aménagement de combles n’est pas un casse-tête. C’est, au contraire, un projet intelligent, qui vous fera gagner de la surface à vivre. Un confort de vie indiscutable. Et une meilleure performance énergétique pour toute votre maison. Aménager ses combles est, de plus, un chantier rapide. En un peu moins d’un mois, vous obtenez par exemple deux chambres plus une salle de bains, ou encore une suite parentale avec dressing. Le budget est maîtrisé et nettement inférieur à celui d’une extension au sol. Par ailleurs, cet agrandissement vertical est une solution de développement durable, exploitant au maximum toutes les possibilités de votre habitation, tout en améliorant sa performance énergétique. Méga-Combles a développé un concept breveté, et propose de prendre en charge l’ensemble du projet afin de vous livrer un produit fini de très grande qualité, durable, garant de l’intégrité de votre maison et respectueux de la réglementation.

Aménagement combles par quoi commencer ?

Pour commencer, vous devez vérifier qu’il existe un espace susceptible d’être aménagé sous votre toiture. Comment savoir ? Que votre charpente soit en fermette, charpente américaine ou bien traditionnelle, l’aménagement de vos combles est tout à fait possible, de plus, la pente des toits de nos régions s’y prête généralement. Naturellement, la surface créée sera déterminée essentiellement par la pente de votre toit. Autrement, il sera certainement nécessaire de procéder à une surélévation de toit, ou à un changement de pente. Tout comble prétendu perdu peut devenir comble amenageable ou combles aménagés, les techniques de Méga-Combles le permettent. Une fois que vous avez répondu à cette question de la faisabilité technique, vous devez vous poser des questions d’utilisation future. À quoi sert votre aménagement de combles ? Quelles sont vos envies ? Pour quel projet ? En effet, les travaux que vous allez réaliser doivent répondre précisément à vos souhaits. Des combles de faible hauteur peuvent par exemple être aménagés en home-cinema, chambre d’enfant, dressing. Pour cela, ne perdez pas de temps, faites appel à des professionnels, à notre bureau d’études. Leur expertise vous apportera à la fois gain de temps et de surface.

Les combles : une surface idéale pour agrandir la maison

Sous votre toit, la surface inutilisée depuis longtemps, devient une surface habitable en un rien de temps. C’est en quelque sorte un foncier aérien que vous ignoriez. Avec les technologies développées depuis une trentaine d’années, les combles perdus aussi se transforment en pièces à vivre. Il est même possible d’amenager les combles d’une maison phenix. Mégacombles sait aussi modifier leurs charpentes métalliques tout en conservant la solidité de l’ensemble. De plus, le prix amenagement de combles est bien inférieur à celui de la construction d’une extension. Pour trouver des m² supplémentaires sans déménager ou faire construire, les combles sont l’endroit idéal pour construire ! C’est une solution particulièrement prisée par les particuliers qui habitent dans les zones très denses. Le foncier disponible est rare, les terrains sont petits. L’aménagement de combles, même lorsque que la toiture ne s’y prête pas, est ce qu’il y a de mieux. Des solutions techniques existent pour modifier la pente ou surélever la toiture afin de gagner des M2 supplémentaires.

Comble aménageable : ce qu'il faut savoir avant de s'engager

Un comble aménageable est l’espace situé entre votre plafond et votre toit, qui peut être réaménagé en lieu de vie. Cette surface habitable est importante à connaître au départ, elle sert à établir de nombreux paramètres. Comme la base pour le montant des loyers en cas de mise en location. Ou le calcul du prix de vente lorsque que vous revendez. Comment la calculer ? Selon l’article R. 111-2 du Code de la construction et de l’habitation, elle correspond à ce qui est sous une hauteur minimum d’1,80 m. De plus, le comble aménageable entre dans le calcul de l’impôt foncier et locatif. Dès lors que vos surfaces sous 1,80 m sont couvertes par une toiture dont la pente est supérieure à 30°, et que vous n’avez pas une charpente industrielle, en W, vos combles sont dits aménageables. Lorsque vous envisagez un aménagement de combles pour des combles aménageables, il n’y a donc pas de conséquence fiscale, vous réglez déjà l’impôt pour ces surfaces non utilisées. Il est dommage de ne pas profiter de cet espace taxé non exploité. Si vous n’avez que des combles perdus, il est possible de les transformer en comble aménageable, puis en combles aménagés.

Quelle hauteur minimale pour aménager les combles d'une maison ?

La hauteur minimum pour aménager les combles dépend d’abord de vos besoins. Prenons deux exemples différents. Pour aménager deux chambres et une salle de bain, il faut au moins une pente de toit à 45° et une remontée de murs de 60 cm sous les rampants. Mais, si vous souhaitez simplement créer une salle de loisirs (home-cinema, jeux), alors ces deux critères ne sont pas aussi rédibitoires. Afin de bien établir le budget et faire des économies, vous devez connaître l’utilisation future de vos espaces. Cependant, qui peut le plus peut le moins. Si, pour votre aménagement de combles, vous préférez voir loin et ne pas vous bloquer pour d’autres utilisations, alors il faut envisager que ces pièces seront à vivre. La création des surfaces supplémentaires devra alors prévoir une largeur d’au moins 4 m sous 2,50 m de plafond, sur toute la longueur de votre maison.

Aménagement des combles : dessiner vos plans

Premièrement, vous pouvez, en ligne, dessiner vos plans vous-même. Certaines applications ouvrent des possibilités en accès gratuit, mais très souvent, il faut passer à la version payante pour avoir accès à toutes les fonctionnalités. Pratique si vous avez de vraies compétences de dessinateur. Ces applications sont intéressantes parce qu’elles proposent des exemples de plans qui peuvent vous inspirer pour votre aménagement des combles. Ensuite, il y a la possibilité d’obtenir des conseils pour dessiner des plans auprès des revendeurs de matériaux. Certains proposent des ateliers d’aide au dessin de plans. Enfin, très souvent, face à la difficulté, beaucoup de particuliers ont recours des professionnels qualifiés. En effet, de nombreuses questions doivent être réglées par la réalisation des plans d’aménagement de combles. Elles sont liées aux passages des canalisations, des réseaux électriques et télécommunications. Mais aussi aux types de cloisons, à l’implantation des portes, aux implantations d’escalier par exemple.

Aménager des combles perdus : combien de temps durent les travaux ?

La durée des travaux pour aménager des combles perdus varie fortement suivant les entreprises auxquelles vous faites appel. Cependant, bien souvent, pour un amenagement grenier ou de comble perdu, quelques semaines peuvent suffire. À condition de ne pas devoir procéder à des travaux lourds. Comme la modification de la charpente fermette ou de la pente du toit. Ce type de modification fera toute la différence en terme de durée de chantier. Et aussi d’impact sur vos conditions de vie pendant les travaux. Toutefois, Mégacombles propose un process qui vous permet de continuer à vivre au rez-de-chaussée. En intervenant directement par l’extérieur de votre toiture. Toutefois, comptez, en moyenne, sous réserve de l’établissement du devis, 4 semaines pour 100 M2, pour deux ouvriers. Cette durée n’inclut pas les finitions (peintures et pose des revêtements de sol). La durée est indentique pour une maison phénix. Et beaucoup plus longue si vous envisagez de faire les travaux vous-même. Dans ce cas, prévoir quelques mois, voire une ou deux années.

Cout amenagement combles : les tarifs moyens au m²

Quel est le cout amenagement combles moyen ? C’est la configuration de vos combles qui va déterminer le prix au M2. Pour un aménagement de combles simple, les prix varient de 500 à 1 500 € du mètre carré créé. Mais s’il est nécessaire d’effectuer des modifications de structure, alors ces prix seront multipliés par deux, au minimum. Tout d’abord le type de charpente. Traditionnelle ? C’est la meilleure configuration, les modifications seront inexistantes, ou légères. Fermettes ? En W ? Maison Phénix ? Alors les travaux seront plus importants, et la facture va grimper. La charpente est traditionnelle, mais sa pente est inférieure à 30° ? Soit il faut surélever, soit il faut modifier l’inclinaison. Rien qu’avec ces éléments, vous pouvez constater que les prix ne seront pas du tout les mêmes. De plus, le prix au M2 n’est pas l’unique critère qu’il faut prendre en compte pour faire votre choix. L’amenagement des combles est une façon d’investir sur votre propre capital, vous devez penser long terme. Privilégiez la qualité, même si cela doit vous coûter un peu plus cher. Vous ne le regretterez pas.

Où trouver un exemple de plan d amenagement de combles ?

Vous pouvez trouver un exemple de plan d’amenagement de combles sur internet. Rapprochez-vous des forums de bricolage, certains partagent leurs plans. Trouvez des exemples de maison dont les caractéristiques architecturales sont le plus proche possible des vôtres. En particulier par rapport au rez-de-chaussée, parce qu’il faut que vous pensiez en premier lieu à l’endroit d’implantation de l’escalier. Toutefois, il est très difficile de trouver l’équivalent de ses propres configurations. De plus, des éléments minimes viennent parfois remettre en cause vos souhaits. Comme le sens d’ouverture des portes, l’implantation des canalisations. Les exemples de plans d’aménagements peuvent aussi se trouver auprès des sites qui proposent des assistants de dessin payants. Ils proposent aussi des exemples de plans. Mais lorsqu’il faut penser à combiner tous les facteurs en même temps, le recours à un professionnel est indispensable. Cela évite d’oublier par exemple l’implantation des éclairages, ou des interrupteurs en bas et en haut de l’escalier. Des détails qui, une fois les cloisons posées et les finitions réalisées, coûtent cher à réaliser.

Amenagement de comble : trouver un architecte qualifié

Vous devrez avoir recours à un architecte pour votre amenagement de comble dans deux cas précis. Le premier cas, lorsque la surface de plancher créée dépasse les 40 M2 (ou 20 M2 en l’absence de plan local d’urbanisme). En effet, il faudra alors déposer un permis de construire. Le second cas, quand la surface de plancher totale de votre maison après travaux dépasse les 150 M2. Rez-de-chaussée et étage aménagé compris, sous 1,80 m de hauteur minimum. Par ailleurs, vous avez un intérêt pratique et patrimonial à recourir à ce professionnel. Lui seul sait parfaitement dessiner des plans en prenant en compte votre façon de vivre et la configuration de votre famille. De plus, il sait mettre en concurrence les entreprises de son réseau, et peut suivre le chantier à votre place. Faire appel à un architecte est une assurance supplémentaire, il engage sa responsabilité professionnelle sur le projet lorsqu’il signe pour vous accompagner. Même, et surtout, pour un aménagement de combles, c’est l’assurance d’avoir un résultat de qualité. La valorisation de votre patrimoine sera plus efficiente avec un architecte que sans lui.

Aménager ses combles soi même ou avec un professionnel

Êtes-vous détenteurs des compétences d’au moins deux métiers parmi les suivants ? Charpentier, menuisier, maçon, plombier, électricien, peintre, plaquiste, bandiste ? Si oui, alors vous pouvez envisager d’éviter le recours à un professionnel pour votre aménagement de combles. Malgré tout, aménager ses combles soi-même demande beaucoup de temps. Et vous devrez néanmoins faire appel à un consuel. Pour que l’installation électrique soit certifiée conforme. Faire les travaux soi-même génère quelques économies, mais empêche de percevoir les nombreuses aides existantes. En effet, celles-ci ne sont versées que lorsque les travaux ont été réalisés par une entreprise qualifiée. Par ailleurs, cela implique de faire les démarches administratives, déclarations et formalités soi-même. Enfin, cela exclut toute garantie décennale proposée par les entreprises. De plus, si vous revendez le bien, c’est vous qui serez porteur et redevable de cette garantie. Le recours à un professionnel a un coût, largement compensé par la sécurité qu’il apporte. Et par les aides publiques qui permettent, parfois, de rembourser une bonne partie de sa prestation.

Pour nous contacter
30 Avenue Robert Surcouf 78960 Voisins le Bretonneux

Téléphone
01 39 44 02 01

E-mail 
contact@megacombles.fr

Type de travaux*
Comment vous nous avez connu*


Comment aménager des combles : les éléments techniques

Que ce soit dans une maison particulière ou une copropriété, aménager des combles ne présente aucune difficulté technique. C’est encore plus vrai lorsque qu’il s’agit de comble ou grenier aménageable. Il s’agira alors de pose de cloisons, revêtements de sols, peintures, et d’installation de revêtements muraux spécifiques s’il est prévu d’implanter une salle de bain. La situation est toute différente si votre charpente est industrielle, ou à fermettes. Des modifications d’ampleur sont à prévoir, le budget ne sera pas du tout le même. C’est la même chose si vous envisagez d’aménager des combles non-aménageables. Dans ce cadre, vous devez opter pour une solution globale, qui vous apporte un service tout compris. Mégacombles propose un process qui prévoit la construction d’une structure métallique. Celle-ci peut prévoir un plancher autoporteur et une charpente métallique. Les pré-assemblages se font en atelier, et les délais d’intervention sur place pour l’aménagement de combles sont raccourcis. Que les combles soient petits, de faible, hauteur, impraticables, des solutions techniques existent pour créer vos espaces de vie.

Comment amenager combles de faible hauteur ?

Plusieurs techniques permettent d’amenager combles de faible hauteur. Toutefois, l’opération est délicate, et le recours à des professionnels est plus qu’indiqué. Ils vont effectuer une mesure précise des lieux, afin de savoir s’il est possible d’y aménager ce que vous souhaitez. Ainsi, il est parfois possible de gagner en hauteur sous plafond en décaissant le plancher. Puis de rogner en largeur en posant des isolants de rampants de faible épaisseur. Enfin, d’optimiser au maximum les volumes pour installer le mobilier et les éléments de rangement, tout en bas des rampants. Afin de libérer le maximum d’espace au milieu des combles pour la circulation. La solution Mégacombles intègre directement cette possibilité pour votre projet d’aménagement de combles. Par ailleurs, si votre charpente est industrielle, vos combles sont dits non-aménageables. Pas d’inquiétude, en réalité, ils le sont, à condition de modifier la charpente.

Comment amenager des combles non amenageable ?

Afin d’aménager des combles non amenageables, il faut savoir ce que signifie le terme. Le premier cas de figure : la hauteur sous comble est basse, ou la pente du toit est inférieure à 30°. Le second cas : la charpente est industrielle, ou en W, ou à fermettes. Dans les deux cas, vous devrez faire un choix. La première situation est la plus simple, ou presque. Il s’agit pour vous de savoir si vous pouvez vous adapter à ces conditions limitantes. Et prévoir un aménagement de combles spécifique qui ne requiert pas une station debout en permanence. Pensez à des rangements, une chambre d’enfant, une salle tv. Le second cas impose un vrai changement, il faudra vous orienter vers un surélèvement de toiture ou une modification de la pente. Pour aménager des combles dans la deuxième situation, il faudra impérativement modifier la charpente et le plancher, c’est le seul moyen d’y aménager des combles.

Amenagement combles fermettes : comment ça marche ?

Vous avez constaté que sous votre toit, de nombreux morceaux de bois traversent l’espace. C’est une charpente industrielle, nommée encore charpente fermette, ou en W. Vous êtes alors dans la situation d’un amenagement combles fermettes. Pas d’inquiétude, l’aménagement de combles est possible, les entreprises comme Mégacombles proposent des solutions fiables qui ont largement fait leurs preuves. Pour votre information, il faudra prévoir un budget supplémentaire consacré à la modification importante de cette structure essentielle de votre maison. Pourquoi ? En premier lieu, il faut dégager les combles et enlever tous ces morceaux de bois. C’est l’étape de modification de la charpente. Ensuite, et c’est l’autre élément essentiel, il faut créer un plancher porteur, capable de supporter le poids de tout ce qui va y être installé. Les cloisons, les meubles, les revêtements de sol. Sans cette modification préalable, il est impossible de passer de combles perdus à des combles aménagées.

Comment amenager ses combles en chambre avec salle de bain ?

Votre premier sujet, pour aménager vos combles en chambre avec salle de bain est de penser à l’implantation de l’escalier. Bien aménager ses combles signifie, on l’a vu, avoir un bon escalier, bien positionné. Dans la configuration chambres plus salle de bain, celui-ci doit être idéalement placé devant la salle de bain. Elle-même située entre les deux chambres. Pour autant, cela ne signifie pas qu’il faille implanter la salle de bain n’importe où. Pour réduire les coûts, l’architecte va chercher à la placer au-dessus d’une pièce d’eau du rez-de-chaussée. Si cela implique que la salle de bain ne soit pas très bien positionnée, vous devrez faire un choix. Prévoir un surcoût pour amener les canalisations et évacuations d’eau à l’endroit voulu. Ou bien dessiner le plan des combles en tenant compte de cette contrainte. Cependant, pour votre aménagement de combles, l’escalier devra trouver sa place près de la salle de bain. Cela n’est pas toujours réalisable, parce que la contrainte de placement de l’escalier est toute autre. Elle est liée à la possibilité de trouver un endroit au rez-de-chaussée pour son emprise au sol.

Isolation comble aménagé : comment choisir ?

L’aménagement de combles est l’occasion unique d’améliorer la performance énergétique de votre maison. Comment savoir ce qu’il faut poser, et quelle technique choisir ? La nouvelle réglementation Rtex (réglementation thermique de l’existant) impose des coefficients minimums de résistance thermique pour les matériaux posés. Mais elle ne dit rien concernant les différentes techniques de mise en œuvre. Sachez toutefois que l’administration fiscale impose elle aussi des coefficients minimums pour verser les aides. À la seule condition que le professionnel soit labellisé reconnu garant de l’environnement (RGE). Toutefois, pour l’isolation comble aménagé, indépendamment de l’exigence du respect des minimas indiqués, quelques conseils s’imposent. Fuyez les professionnels qui vous proposent de souffler des flocons d’isolant entre vos tuiles et vos plaques de platre. Deux techniques valables existent. Par l’extérieur (technique du Sarking), mais il faut démonter la couverture. Ou par l’intérieur, cela implique de refaire tout le placage des murs, les enduits, et repeindre. Mégacombles vous apporte des solutions fiables pour ces problématiques particulières.

Choisir un escalier pour combles amenages petits et pratiques

Un escalier pour combles amenages se doit effectivement d’être petit et pratique. Mais cela n’est pas forcément la priorité. En effet, un aménagement de combles a pour conséquence de relier un rez-de-chaussée et un étage. Dans une habitation, la circulation est aussi importante que l’implantation des meubles. Elle est même déterminante dans le travail de l’architecte, quand il cherche la meilleure répartition des pièces les unes par rapport aux autres. Ainsi, l’escalier est à envisager comme un élément de liaison entre les deux niveaux. À ce titre, l’escalier pour combles amenages doit répondre à des critères de sécurité et de facilité d’emploi. Pour vos combles aménagées, si vous manquez de place, 3 types d’escaliers existent. L’escalier à pas japonais, l’escalier échelle de meunier, ou bien les marches suspendues. Mais compte tenu de la difficulté d’ascension, si vous avez la place, optez pour un des 4 types d’escaliers classiques (droit, quart tournant, deux quarts tournants, ou hélicoïdal).

Prix amenagement de combles : qu'est ce qui fait la différence ?

C’est la nature du comble qui fait la différence essentielle de prix pour l’aménagement de combles. Aménageable, le prix aménagement de combles se situe quelque part entre 500 et 1500 € du m2. En fonction de l’entreprise, de la prestation, de la durée du chantier, et des particularités architecturales de votre maison. Que votre comble soit perdu ou non-aménageable, ces prix peuvent doubler. Il faudra, pour obtenir des combles habitables, modifier la charpente. Cette prestation est facturée entre 500 et 1500 €. Ajoutez à cela le renforcement du plancher, la pose des fenêtres de toit si elles ne sont pas présentes, puis l’isolation. Enfin, la qualité des matériaux posés a une forte influence sur le prix que vous payez. Parce que l’aménagement de vos combles est un investissement sur votre propre patrimoine, privilégiez toujours le haut de gamme. Par ailleurs, vos choix esthétiques et architecturaux feront aussi varier les prix. Plus les demandes sont particulières, plus l’entreprise devra personnaliser sa prestation.

aménagement chatou 78 mega-combles

Extension ou amenagement des combles : les critères pour choisir

Construire une extension au lieu d’un aménagement de combles génère plus de formalités administratives. Pour la taille du projet, parfois sous la barre des 70 M2, les charges et taxes diverses sont lourdes. De plus, les autorisations sont parfois plus compliquées à obtenir que si vous optez pour aménager les combles. Si vous n’avez que peu de temps, c’est un élément à prendre en compte. Le plan local d’urbanisme peut imposer des règles strictes en terme de matériaux, esthétique extérieure, qui font monter les prix. L’autre critère est plus technique, il concerne la surface de terrain disponible. L’emprise au sol de l’extension est autant de surface en moins consacrée à une terrasse, un jardin, ou encore un terrain de loisirs. Enfin, l’extension implique des travaux de terrassement, l’acheminement des évacuations d’eau, arrivées d’eau, électriques, et autres énergies. Puis la réalisation de fondations, le coulage de dalles, de chapes. Les durées de chantier se rallongent, et les intervenants se multiplient. En comparaison, un amenagement comble perdu sera plus court à faire, moins onéreux, et moins impactant pour votre quotidien.

Combles aménagés : un moyen économique d'agrandir

Choisir un projet de grenier aménagé pour l’aménagement de combles est sans conteste un moyen économique d’agrandir votre maison. C’est pourquoi de nombreux particuliers ont de plus en plus recours à cette solution. Nos clients préfèrent le plus souvent aménager des combles perdus, lorsqu’ils ont épuisé toutes les autres solutions. Déménagement, extension extérieure, construction d’une dépendance. Tous ces projets ont un impact sur votre budget nettement supérieur à celui du cout amenagement combles. Cependant, certains sont freinés lorsqu’ils constatent devoir faire un amenagement combles fermettes, à cause d’une charpente industrielle. Les solutions techniques innovantes de Mégacombles pour l’aménagement de combles sont pourtant très compétitive, du point de vue de la qualité, et aussi de la surface obtenue. La technologie de structure métallique vous fait gagner une surface équivalente à celle d’une salle de bain pour vos combles. Et votre extension sous comble est totalement isolée du reste de votre maison, grâce au plancher auto-porteur.

Comble aménagé, les avantages d'une extension verticale

Votre aménagement de combles a pour but de créer une chambre parentale sous comble ? Avec la solution Mégacombles, vous créez une surface plus importante que si vous utilisez une solution tout bois. Votre chambre parentale se transforme en suite parentale. Vous pouvez ainsi intégrer au projet un véritable dressing, ou une salle de bain. De plus, l’aménagement de combles étant une extension verticale, en optant pour une isolation comble aménagé de qualité, vous améliorez la performance énergétique de toute votre maison. Par rapport à une extension extérieure, ou la construction d’une dépendance, amenager combles est de ce point de vue une vraie opération synergique. C’est une fois que l’aménagement de combles est réalisé que nos clients constatent que leur confort thermique a été amélioré. Que leur budget chauffage a diminué. Et que leur maison a pris de la valeur, sans qu’ils n’aient eu à en modifier l’aspect extérieur. De plus, pour eux, c’est l’occasion, souvent, de se faire un vrai cadeau, en installant un magnifique escalier pour combles amenages. Les modèles sont nombreux et esthétiquement très réussis.

Amenagement comble perdu : de la surface habitable à moindre frais

C’est en effet réellement l’occasion unique de récupérer rapidement de la surface habitable. En choisissant l’aménagement de combles, vous optimisez au maximum votre espace, et investissez les surfaces dormantes. Comment procéder pour que les travaux produisent de l’espace supplémentaire agréable à vivre ? Tout d’abord, ne vous lancez pas avant d’avoir consulté un exemple de plan d’amenagement de combles. Et même plusieurs. C’est l’une des étapes indispensables pour bien amenager ses combles. Voyez si vous pouvez vous rapprocher de personnes qui ont le même type de maison que la vôtre. Dans tous les cas, Megacomble vous donne accès à son fichier d’exemple de plans issu de ses nombreuses réalisations réussies. Notre entreprise, présente sur le secteur de l’aménagement de combles depuis les années 90, n’a, en effet, aucune garantie décennale déclenchée à ce jour. Finalisation d’un grenier aménageable, amenagement combles fermettes, ou encore surélévation de toiture. Le choix de procéder à un aménagement de combles est presque toujours la solution qui est, financièrement, la plus économique.

Amenagement combles : les démarches de A à Z

Vous souhaitez faire un amenagement combles afin d’agrandir votre maison en faisant des économies ? Qu’il s’agisse de combles aménagées ou combes aménageables, et même de combles perdus, un certain nombre de déclarations administratives sont à faire avant que le premier coup de scie ne soit donné. En premier lieu l’autorisation d’urbanisme, qui se sépare entre le permis de construire et la déclaration de travaux. C’est la surface de plancher supplémentaire créée (40 M2) qui déterminera si vous devez faire l’une ou l’autre des autorisations. Ensuite, la recherche d’aides publiques qui vont vous faire économiser de l’argent et réduire la facture à régler. CITE, éco-prêt à taux zéro, aides de l’ANAH, tva à 5,5 %, aides des collectivités territoriales, pacte énergie solidarité, chèque énergie. Enfin, l’affichage de l’autorisation d’urbanisme sur votre propriété, qui fait courir le délai de 2 mois donné aux tiers pour s’opposer éventuellement à votre projet.

Amenagement combles permis ou declaration ?

Votre projet prend forme dans votre esprit, et vous avez décidé d’aller plus loin. Première interrogation, faut-il un amenagement combles permis de construire ? C’est une question récurrente posée par tous les particuliers. L’aménagement de combles leur semble une opération banale et sans conséquence. C’est une erreur, il faut passer par une autorisation d’urbanisme, même pour ce type de projet. Cette autorisation comprend deux choses, la demande de permis de construire. Ou la simple déclaration de travaux. Ces dossiers servent aux pouvoirs publics de moyen de vérifier que vous respectez bien les règles d’urbanisme en vigueur. Pour faire simple, au-dessus de 40 M2 de surface de plancher créée, le permis de construire est obligatoire. En dessous, il faut une simple déclaration de travaux. Sauf si votre commune n’a pas de plan local d’urbanisme. Dans ce cas, le seuil de bascule se situe à 20 M2.

Quelle autorisation pour aménagement de combles ?

Aménager ses combles ne peut se faire sans, au préalable, avoir demandé une autorisation auprès des pouvoirs publics. C’est ce qui s’appelle une autorisation d’urbanisme. Le document est rempli par vous, ou, le plus souvent, par un architecte, ou bien encore l’entreprise qui fera les travaux. Nous l’avons vu, en fonction de la surface de plancher créée, cette autorisation prend des noms différents. Permis de construire pour une surface de plancher créée de plus de 40 M2. Déclaration de travaux dans le cas où la surface est inférieure. Deux précautions doivent être prises pour ne pas perdre de temps pour votre amenagement combles permis. En premier lieu, faire une demande de certificat d’urbanisme, document qui va vous permettre d’avoir les éléments d’urbanisme à respecter. Et notamment ceux du plan local d’urbanisme, précisément attachés à votre adresse. Ensuite, confier le soin de la réalisation de ces demandes à un professionnel. Les éléments à fournir sont nombreux, eux seuls ont les compétences pour qu’il n’y ait ni erreur ni oubli.

Quelle déclaration pour aménagement de combles ?

Les termes administratifs sont nombreux, et les appellations sont suffisamment proches pour générer de la confusion. Quelle déclaration faut-il faire pour un amenagement combles permis de construire ? Nous avons vu que deux cas de figure se présentent. Soit votre commune n’a pas de plan local d’urbanisme. Dans ce cas, si votre surface de plancher créée par votre aménagement de combles dépasse les 20 M2, alors la déclaration à faire est en fait un permis de construire. En revanche, si la surface est inférieure à 20 M2, alors il vous suffit de faire une déclaration de travaux. Soit votre commune a un plan local d’urbanisme, et la déclaration suffit quand votre surface supplémentaire reste sous la barre des 40 M2. Mais il faut introduire ici une troisième variable pour que ce soit clair. Lorsque la surface totale dépasse les 150 M2, quelle que soit la surface supplémentaire ajoutée, il faut déposer un permis de construire. Pour finir, rappelons que la surface de plancher concerne toutes les surfaces dont la hauteur sous-plafond dépasse les 1.80 m. Une déclaration connexe mais tout aussi indispensable est à faire, la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT).

Quel formulaire pour amenagement combles ? Sachez vous orienter.

Afin de vous permettre de connaître rapidement les principaux formulaires, un rapide tour d’horizon s’impose. Tout d’abord, les documents qui doivent être remplis dans le cadre de travaux dans un grenier aménageable par exemple sont en général téléchargeables en ligne. Cependant, votre maître d’œuvre, qu’il soit architecte, ou entreprise spécialisée comme Mégacombles, vous débarrassera de cette charge. Nos clients partent souvent avec une idée séduisante pour leur amenagement combles permis, comme construire une chambre parentale sous comble. Puis, lorsqu’ils constatent les lourdeurs administratives de l’opération, marquent une pause. Ils n’ont pas nécessairement le temps de s’occuper des démarches, et la complexité est telle que parfois, ils renoncent à leur rêve. Pour éviter un tel écueil, voici quelques repères très utiles. Pour le permis de construire, c’est le formulaire Cerfa n° 13406*06. La déclaration de travaux a pour référence le Cerfa n° 13703*06. Quant à la DAACT, il s’agit du formulaire Cerfa n° 10867*07.

Aménagement de combles et création de surface de plancher

Le sujet est vaste et peut être complexe pour les non-initiés. Lors d’un amenagement combles permis de construire ou déclaration de travaux, vous créez un agrandissement de maison. À cette occasion, votre architecte, ou l’entreprise spécialisée qui s’occupe de tout votre projet, réalisent des plans précis. Ces plans ont de multiples applications, dont la comptabilisation précise des surfaces que vous ajoutez. Cela sert ensuite de base aux collectivités locales pour établir la taxe d’habitation. Puis à l’administration fiscale pour calculer l’impôt foncier. Comment est établie cette surface de plancher ? Les mesures se font entre les murs nu intérieur de façade à façade. En soustrayant des surfaces calculées les épaisseurs de cloisons, les trémies, et les surfaces sous les hauteurs de moins d’1,80 m. Pour résumer, la surface de plancher ajoutée est la somme des superficies de vos combles où la hauteur est supérieure ou égale à 1,80 M. Hauteur mesurée du sol a plafond. Cette surface s’ajoute à la surface totale de votre maison, la surface ce plancher étant la somme de tous les niveaux construits.

Amenagement combles et impots fonciers : à savoir avant de vous lancer

Lorsque vous réalisez un aménagement de combles, vous modifiez la surface de plancher. Aux yeux de l’administration fiscale, cela aura pour effet de changer votre assiette d’imposition. Dans quelle proportion ? Tout dépend de ce que vous allez déclarer comme superficie créée aux services fiscaux. C’est le plus souvent par leur architecte, ou l’entreprise Mégacombles, que les clients obtiennent les indications nécessaires. De plus, les entreprises effectuent elles-mêmes les démarches et formalités requises pour que tout soit fait dans les règles. Comment se fait le lien entre l’amenagement combles et impots fonciers ? Par le biais de l’autorisation d’urbanisme et de la déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux (DAACT), notamment. À savoir, l’impôt foncier ne sera modifié que l’année N+1 par rapport à la date d’achèvement des travaux. L’impôt foncier est aussi appelé taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB). Cette taxe est directement liée à la valeur locative cadastrale de votre maison. La taxe foncière est calculée sur la base de 50 % de cette valeur locative.

Comment déclarer un aménagement de combles ?

L’aménagement de combles modifie la base de calcul utilisée par l’administration fiscale : la surface de plancher. Afin d’évaluer votre amenagement combles et impots fonciers, vous pouvez en amont entrer en contact avec votre centre des impôts, qui procédera à une estimation. Lorsque les travaux seront terminés, vous avez 90 jours pour retourner aux services fiscaux le formulaire de déclaration modèle H1 ou Cerfa 10867*07 ou encore numéro 6650 rempli (pour les maisons individuelles). Sont prises en compte pour calculer l’impôt foncier toutes les surfaces supplémentaires créées sous 1,80 m de hauteur. L’aménagement de comble fait mécaniquement augmenter l’impôt foncier, vous devez intégrer cette donnée dans la budgétisation de l’opération. Les sommes peuvent être importantes, l’impôt foncier est à régler tous les ans, sans exception. Comme le principe de l’imposition est déclaratif, ce sont les éléments que vous communiquez qui servent de référence de calcul. En premier lieu pour la valeur locative cadastrale de votre bien, calculée grâce aux compléments chiffrés que vous transmettez par le document H1 pour une maison individuelle), ou H2 (pour un appartement).

Aménagement combles quelle déclaration effectuer ?

Que dit la loi ? On l’a vu, vous devez déclarer dans les 90 jours de la fin de vos travaux, ce qui a été réalisé. Un amenagement combles et impots fonciers est considéré comme un changement de consistance d’un volume. Parce que cela modifie sa superficie. La déclaration H1 ou Cerfa 10867*07 est ce document que vous pouvez télécharger, puis remplir et retourner à votre service des impôts ou votre trésorerie. Avec les informations que vous y mettrez, votre impôt foncier sera modifié en conséquence. Ce document est très précis, notamment dans ses parties 4 et 5. Des éléments techniques sont à indiquer : types de matériaux, éléments de confort, nombres de pièces de moins de 9 M2 et de plus de 9 M2. N’hésitez pas à vous faire accompagner pour le remplir, toute erreur peut être sanctionnée. Ainsi, si vous ne l’avez pas faite dans les 90 jours suivant la fin de votre aménagement de combles, vous risquez une amende de 150 €. De plus, si elle comporte des omissions ou des inexactitudes, l’administration fiscale applique une amende de 15 € à chaque manquement. Cependant, vous pouvez, une fois l’imposition établie, contester la valeur cadastrale retenue, jusqu’au 31 décembre de l’année en cours.

Comble aménageable impot à prévoir et autres taxes

Tout amenagement grenier, comble aménageable, ou comble aménagés, a pour effet de modifier la valeur locative cadastrale. Votre amenagement combles et impots fonciers est une conséquence du calcul de cette valeur. Celle-ci est établie à partir d’un forfait défini en fonction des conditions locatives de 1970 réactualisées. Et pondérées par rapport à votre situation familiale et vos revenus. Pour aboutir à la valeur locative nette. De là, l’administration fiscale calcule l’autre impôt à payer, la taxe d’habitation. En appliquant les différents taux votés par les collectivités territoriales. Ainsi, un aménagement de combles a des conséquences fiscales bien réelles et durables. En effet, une fois votre valeur locative cadastrale modifiée, votre base d’imposition ne change plus, sauf si vous parvenez à la faire réviser en cas de surévaluation. Enfin, pensez à budgéter la taxe d’aménagement, exigible pour tout aménagement ayant fait l’objet d’une autorisation d’urbanisme. Pour terminer, selon les zones géographiques, l’aménagement de combles peut avoir une incidence sur la participation pour le financement de l’assainissement collectif (PFAC).

Amenagement combles et credit d’impot : le guide complet

Il n’y a que pour une résidence principale qu’il est possible de bénéficier de l’amenagement combles credit impot. Quels sont les travaux concernés ? Tous ceux qui permettent d’améliorer la performance énergétique des pièces à vivre, mais aussi des dépendances et des garages. Comme la pose d’isolation sous rampant, sur plancher de combles perdus, sur les murs de façade et de pignons. Ou la pose de chaudière à haute performance énergétique, de panneaux solaires, de pompes à chaleur. Sous réserve que ces matériaux et équipements répondent à des minimas de performance énergétiques (R = 6 m² K/W minimum pour les rampants). De plus, tout doit avoir été fourni et posé par la même entreprise, qui doit aussi être labellisée RGE (reconnu garant de l’environnement). C’est lorsque que vous ferez votre déclaration de revenus, en ligne, ou sur papier, qu’il faudra reporter les montants des dépenses. Les sommes à prendre en compte sont TTC, main d’œuvre comprise, sous plafond maximum annuel de 8 000 € pour une personne seule. Et 16 000 € pour un couple. Le CITE représente 30 % des sommes ainsi dépensées.

Quelle tva pour aménagement de combles ?

Le taux de tva réduit à 5.5 % peut s’appliquer pour des travaux d’amenagement de combles. Mais uniquement lorsque les travaux sont réalisés par un professionnel. De plus, la maison ou le bâtiment concerné doivent être achevés depuis plus de 2 ans. Et exclusivement servir de lieu d’habitation. Cependant, les locaux concernés peuvent être des résidences principales ou secondaires. En outre, lors de l’aménagement de combles tva, tous les travaux réalisés ne bénéficient pas de ce taux réduit. Les travaux qui ne sont pas directement liés à la rénovation et à l’amélioration de la performance énergétique sont soumis au taux de tva de 10 %. Enfin, pour pouvoir bénéficier de ce taux, c’est le client de l’entreprise qui réalise les travaux qui doit fournir une attestation à cette dernière, avant qu’elle n’émette la facture. Cette attestation a pour but de vérifier que ce qui a été fait respecte bien les critères d’éligibilité au taux réduit.

Aménager des combles : quelles sont les aides disponibles ?

Les pouvoirs publics favorisent la rénovation énergétique des logements, donc l’amenagement de combles. Les nombreuses aides existantes illustrent ce volontarisme. Entre le chèque énergie, les primes de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH), l’éco-prêt à taux zéro, les aides des collectivités territoriales, le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), et le pacte énergie solidarité, il y a de quoi se perdre. Pour vous permettre de réaliser des économies, nous vous aidons à bien identifier l’aide pour amenager des combles que vous pourrez percevoir. Bonne nouvelle, vous pourrez cumuler la plupart d’entre elles.