En 2018, un quart des Français exprimaient auprès du CSA leur volonté de vouloir procéder à l’aménagement des combles de leur habitation. Parmi eux, plus de la moitié possèdent des combles dits non-aménageables. Sur le plan technique, cela signifie que leur maison est dotée d’une charpente qu’ils devront faire modifier. Elles portent plusieurs noms : américaine, industrielle, à fermettes, en W. Pour y agencer des combles, la prudence est de mise, et surtout, le budget, qui devra être plus important. Faire appel à une entreprise spécialisée dans l’aménagement de combles et la toiture est impératif, et fait gagner du temps. Avant de demander un devis et d’obtenir un prix, nous faisons le point sur les éléments clés à connaître pour un aménagement de combles non aménageables.

Comble aménageable : comment l’agencer ?

En premier lieu, évitez de réaliser les travaux vous-même. Sauf si vous êtes “de la partie”, et que vous savez ce que vous faites. Pourquoi ? Sur le plan de la responsabilité d’abord, un aménagement de combles avec fermettes pèse lourd. Vous serez porteur de la garantie décennale. En cas de revente, si les nouveaux propriétaires rencontrent des difficultés et vont en justice, vous devrez les dédommager, voire rembourser les travaux. Ensuite, transformer des ses combles en aménageables avec une charpente américaine nécessite de modifier sa structure. Enfin, il faudra amener l’électricité, prévoir aussi les alimentations eau chaude et eau froide si vous créez une salle de bain. Ainsi que les évacuations. Puis procéder à l’isolation sous toiture, vous améliorerez les performances énergétiques de toute votre habitation.

Se garder des travaux pour aménager ses combles non aménageables

Comme beaucoup de particuliers, vous envisagez néanmoins de réaliser une partie des travaux vous-même. C’est tout à fait possible, il faudra négocier avec la société spécialisée et voir quelles seront les éléments du projet que vous prendrez à votre charge. Bien évidemment, les gros travaux tel que ceux de la charpente sont à confier à des experts. Optez pour les finitions. Peintures, pose des revêtements de sol, création des placards de rangement. Si vous avez des compétences, vous pouvez aussi envisager de terminer la salle de bain si la création de votre projet en prévoit une. La faïence, la pose de la baignoire, du meuble vasque, du miroir, de la robinetterie. Ce sont des choses qui sont à la portée d’un bon bricoleur, et sans risque pour votre maison.

Un escalier gain de place pour l’aménagement des combles non aménageables

Au-delà du type de charpente, si vous souhaitez aménager combles de faible hauteur, la question de l’escalier est centrale. C’est ce qui permet de relier l’étage au rez-de chaussée. Cet élément consomme une bonne partie de la surface et de l’espace si vous prévoyez un traditionnel. Cependant, pour agencer des combles perdus, un escalier gain de place remplit la même fonction de liaison. Mais il libère de l’espace utile pour les pièces de vie. Intégrer ce type de choses permet de savoir comment aménager des combles non aménageables, du point de vue de la création des surfaces et de la répartition des pièces.

Prévoir un usage spécifique pour aménager ses combles non aménageables

Pour aménager des combles en chambre habitable, vous devez connaître quelques dimensions pour répartir au mieux la surface. Tout d’abord la hauteur minimum pour un agencement de comble en pièce de vie habitable. Le résultat final doit offrir une hauteur sous plafond de 1,80 m, voire autour de 2,0 m c’est mieux. Dès lors, sans ces minimums, comment aménager des combles de hauteur basses ? En prévoyant dans votre création de projet un usage spécifique, comme des rangements, une pièce de relaxation. Toutefois, vous ne pourrez pas faire reconnaître officiellement les surfaces créées comme des espaces habitables. Mais vous aurez toujours gagné en confort de vie. Les rangements supplémentaires de l’étage feront de l’espace au rez-de-chaussée, qui pourra peut-être faire l’objet d’un réaménagement. Avec le procédé MÉGA-COMBLES, vous bénéficierez d’un maximum de hauteur récupérée et nous vous conseillerons aussi dans le choix de vos fenêtres !

MAIS PEUT ON AMÉNAGER DES COMBLES NON AMÉNAGEABLES RÉELLEMENT ?

Tout dépend de la hauteur sous plafond des combles non aménageables et du type de votre charpente. Pour des combles très bas, de moins d’un mètre soixante sous faîtage, il faut uniquement envisager des rangements si vous ne faites pas appel à une entreprise capable de faire des rehaussements ou des décaissements de sol et de l’isolation. Ou prévoir de surélever la toiture ou de modifier la pente du toit. Sans cela, il sera par exemple très difficile d’agencer des combles en appartement par exemple. C’est la même situation pour de procéder à l’aménagement des combles basses. Vous pouvez néanmoins prévoir la surface des pièces à vivre sans surélever ou modifier la pente, mais vous devrez tout de même faire modifier la charpente. Il s’agit d’aménager des combles fermettes, vous devez, de plus, prévoir un escalier pour combles aménagés spécifique gain d’espace. Mais aussi l’aménagement de fenêtres et l’isolation ! Toutes ces modifications ont un prix, uniques pour chaque situation car nous prenons en compte leurs spécificités.

Vous avez envie de procéder à un gain d’espace et vous aimeriez la création de nouvelles pièces dans votre maison ?

Pour une transformation de comble non aménageable ou de réhaussement de toit, n’hésitez pas à demander un devis à nos équipes en nous contactant !

Pour nous contacter
30 Avenue Robert Surcouf 78960 Voisins le Bretonneux

Téléphone
01 39 44 02 01
E-mail 
contact@megacombles.fr

Contact Sidebar
RGPD *
reCAPTCHA