Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous appeler au 01 39 44 02 01 ou nous contacter via l’adresse contact@megacombles.fr

Partager
AménagementTendances

Faire une cuisine sous comble

Faire une cuisine sous comble

Exploitable, le volume sous le toit de votre habitation peut être transformé en une nouvelle pièce de vie avec quelques travaux de rénovation. Ainsi, découvrez comment aménager vos combles en une cuisine sous comble fonctionnelle.

Espace nécessaire pour une cuisine sous comble

cuisine sous comble élégante

Le volume, l’état et le plan des combles diffèrent d’une habitation à une autre. La création d’une nouvelle pièce et plus précisément l’installation d’une cuisine sous comble nécessite donc tout d’abord de connaître l’espace disponible.

Les paramètres à prendre en compte sont alors : la surface au sol, la pente sous toit, les hauteurs minimales et maximales disponibles sous la pente, et les remontées du mur pignon et du mur mansardé. Ces chiffres sont importants pour votre projet de rénovation de combles car il faut assez d’espace pour pouvoir se tenir debout, circuler dans la pièce sans encombre, accéder facilement aux éléments de cuisine, cuisiner en toute sécurité, etc.

A titre indicatif, pour que les combles soient aménageables et habitables, il est typiquement nécessaire d’avoir au moins 1,80 m en hauteur sous plafond et une pente supérieure à 35°. A partir de là, vous pouvez affiner votre projet en déterminant quel type de cuisine sous comble vous pouvez installer dans vos combles, et optimiser l’agencement des différents éléments pour exploiter au maximum votre espace disponible.

Par ailleurs, qu’il s’agisse de l’aménagement d’une cuisine ou de toute autre pièce à vivre, il faudra faire confirmer que le plancher peut supporter le poids du matériel que vous planifiez d’installer.

Cuisine sous comble : agencement et choix des meubles

cuisine sous comble chic

Selon la superficie dont vous disposez sous vos combles, vous pouvez opter pour une cuisine en I, en L, ou encore en U. Pour une pièce étroite, il est par exemple possible d’aménager une kitchenette en I contre l’un des murs avec un petit coin repas pour deux personnes.

Réfrigérateur, congélateur, évier, zone de cuisson et plan de travail sont alors rassemblés le long d’un même mur. Les implantations en L ou en U apportent plus de confort et un plus grand plan de travail pour cuisiner si l’espace le permet.

Vous pouvez également rajouter des gros ménagers supplémentaires comme un lave-vaisselle. En ce qui concerne les meubles de rangement pour la vaisselle ou l’alimentaire, vous pouvez en plus des meubles bas mettre en place des éléments hauts si les murs sont bien dégagés.

Pour optimiser l’agencement de votre cuisine sous les toits, vous pouvez choisir des meubles de rangement plus ou moins profonds. Par exemple, les plans de travail font typiquement 60-65 cm de profondeur mais existent avec des profondeurs inférieures à 40 cm ou supérieures à 80 cm pour pouvoir s’adapter à votre pièce.

La tendance pour les grandes cuisines est par ailleurs à l’installation d’un îlot central et éventuellement d’une hotte, pour exploiter la hauteur sous plafond au centre de la pièce.

Par ailleurs, le choix de l’emplacement de la cuisine doit prendre en compte l’emplacement initial de la plomberie pour l’arrivée et la sortie d’eau. Et enfin, l’isolation de vos combles doit être réalisée avant le travail d’agencement.

Amener de la lumière dans une cuisine sous les toits

cuisine sous comble moderne

Parce qu’une cuisine lumineuse est plus agréable et que le dernier étage d’une construction est particulièrement exposé au soleil, pensez à la création d’une ou plusieurs fenêtres de toit de manière à privilégier la lumière naturelle.

Celles-ci sont en effet conçues pour s’adapter à des pentes de toit allant de 15 à 90°. On estime un budget de 300-800€ par fenêtre hors pose. De par la transparence du verre, cet investissement permettra à votre cuisine sous comble non seulement de gagner en luminosité mais également de paraître plus grande et plus design.

De plus, la fenêtre de toit permet l’aération naturelle de la pièce au détriment d’une hotte lors de la cuisson de vos aliments. Pour une kitchenette, on la placera par exemple au-dessus de l’évier et à hauteur des yeux pour optimiser la lumière et l’aération.

Sur le marché, il existe différents modèles selon les dimensions souhaitées, en simple ou double vitrage. Ensuite, vous pouvez ajouter des éclairages artificiels au niveau du plan de travail, par exemple avec des appliques murales.

 

Contactez nous dès aujourd’hui
pour obtenir votre devis gratuitement.

Autres articles

Menu