Dans l’optique d’aménager ses combles en chambre avec salle de bain, nous vous proposons d’éclaircir les zones d’ombre. Parce que bien aménager ses combles signifie d’abord de veiller aux contraintes d’implantation de l’escalier et des canalisations. Voici quelques idées pour aménager ses combles sans erreur. Afin que ce nouvel espace vous procure le plus de satisfaction possible. Pour un aménagement de comble réfléchi, prenez de la hauteur avec les lignes qui suivent.

Comment aménager ses combles sans se tromper ?

Vous éviter les grossières erreurs est l’objectif de notre démarche. En premier lieu, pensez à bien éclairer les chambres avec la lumière naturelle. Ce qui requiert bien souvent la pose de fenêtres de toit suffisamment grandes et surtout adapté au volume de la pièce. Idéalement, les fenêtres de toit seront mise en décalées pour optimiser la pénétration de la lumière. Vous pouvez aussi opter pour la pose de fenêtres en pignon, dans ce cas vérifier les marges de prospects entre votre limite séparative de propriété et votre pignon.(Cf. PLU de votre commune).

Ainsi, amenager vos combles en chambre à chaque extrémité de l’étage permet d’avoir une vraie fenêtre dans chaque pièce. Ensuite, pour aménager ses combles en w avec astuce, prévoyez d’intégrer les rangements aux pieds des rampants. Cet espace n’est pas meublable facilement, mais peut très bien être dédié à des rangements sur toute la largeur de chaque chambre. Vous libérerez, ainsi de l’espace par ailleurs.

Aménager ses combles en chambre : pensez au bruit

Dans un budget pour aménager ses combles, prévoyez l’isolation phonique. Le facteur bruit est à prendre en compte pour les occupants de la maison. Les enfants grandissent vite, et si les chambres leurs sont dédiées, ils auront besoin d’intimité. Écouter de la musique sans gêner le frère ou la sœur, avoir une conversation téléphonique sans que personne puisse l’entendre est important.

Préférez les cloisons isolantes, composées de plaques de placoplâtre isolation phonique, elles sont de couleur bleues. Pour les portes, optez aussi pour les portes isolées. Savoir comment bien amenager ses combles est synonyme de pragmatisme. Implantez les chambres, si possible, à l’opposé l’une de l’autre. Par ailleurs, si votre plancher est en bois, pensez à éviter, si vous le pouvez, une chambre au-dessus du séjour.

Un escalier au bon endroit pour bien aménager ses combles

comment amenager ses combles en chambre tout en ayant un accès facile à l’étage ? Il faut prendre en compte à la configuration du rez-de-chaussée, la pente de la toiture, et la répartition des pièces prévue. Le mieux est de pouvoir placer l’escalier au milieu des deux chambres. Cependant, pour ne pas désorganiser le rez-de-chaussée, l’escalier est souvent placé dans l’entrée, ou le séjour. Si le plan de la maison le permet, un quart tournant est parfait, il faut pouvoir monter à l’étage avec aisance, et passer les meubles.

La salle de bain est le sujet central pour aménager ses combles

Si vous pouvez faire en sorte de placer la salle de bain entre les deux chambres, c’est idéal. Mais il faut optimiser les passages de canalisations, en plaçant la salle de bain à la verticale de la cuisine ou de la salle de bain du bas, pour reprendre les arrivées d’eau et les évacuations. Si vous souhaitez y mettre des toilettes, suivez la même logique de verticalité, pour les mettre juste au-dessus des toilettes du bas. Pensez à créer une ouverture, à la fois pour avoir un éclairage naturel, et aussi pour améliorer la ventilation de la pièce d’eau.

Aménager ses combles de a à z : le résumé des opérations

Obtenir de l’aide pour amenager ses combles c’est acquérir une vision d’ensemble du projet. Résumons : pensez à éclairer au maximum l’étage avec la lumière naturelle. Ensuite, il faut isoler et aménager ses combles en même temps. L’isolation comble aménagé doit être thermique mais aussi phonique. Enfin, implantez correctement l’escalier, par rapport au rez-de-chaussée et à l’étage. Pour finir, positionnez la salle de bain au-dessus de la cuisine ou de la salle de bain du bas, pour rationnaliser les coûts. Et n’oubliez pas la ventilation mécanique.