Vous vous posez des tas de questions pour l’aménagement des combles de votre maison. Comme de nombreux particuliers souhaitant agrandir leur espace vital, vous vous demandez s’il faut passer par des plans. Peut-on faire appel à un artisan et lui dire de commencer à aménager les combles sans plans ? S’il en faut, qui pourra les faire ? Est-ce qu’un architecte est indispensable ?

Vous pensez à faire faire les travaux, mais à réaliser les plans vous-même ? Est-ce qu’il est nécessaire de faire une déclaration de travaux ? De déposer un permis de construire ? Des critères différents sont à prendre en compte pour vous obtenir des réponses adaptées à votre situation.

Pourquoi faut-il un plan pour l’aménagement des combles ?

Nous le verrons plus bas, mais en fonction de la surface que souhaitez aménager, les plans peuvent être obligatoire. C’est le cas si vous devez déposer un permis de construire. Le recours à un architecte sera alors indispensable, lui seul est capable de fournir des plans détaillés et de fournir les pièces nécessaires à la demande du permis de construire auprès de votre mairie de résidence.

Toutefois, même si vous ne vous engagez que dans un aménagement des combles autorisation d’urbanisme (déclaration de travaux), la réalisation de plans par l’architecte est fortement conseillée. Grâce à son recul et son expérience, il saura optimiser au maximum la surface des combles, pour que le projet d’aménagement des combles soit le plus efficace possible.

Amenagement combles plan : comment les obtenir ?

Pour l’aménagement combles aménageables sous votre toit, vous avez la possibilité de réaliser les plans vous-même en ligne. Des applications existent, comme archifacile.fr, avec un accès gratuit mais limité. Il faut passer aux versions payantes pour pouvoir télécharger les plans détaillés. Les versions gratuites sont toutefois aidantes, parce qu’elles sensibilisent à la difficulté de la chose.

Ainsi, vous verrez rapidement que même l’aménagement des combles en chambre doit résulter d’un travail de qualité. Les choses se compliquent si vous procédez à l’aménagement des combles perdus. Les questions du type de cloison, d’isolation, de passage de réseaux électriques vont devoir être réglées. S’adresser à un professionnel va devenir, peu à peu, une évidence.

Faire faire votre projet de plan d’aménagement des combles par un pro

En réalité, l’amenagement des combles budget doit inclure le recours aux services d’un architecte, d’un artisan, d’une entreprise spécialisée, ou d’un bureau d’étude. Pour quelles raisons ? L’aménagement des combles perdus ou des combles aménageables est connecté à de nombreux points sensibles pour vos futurs mètres carrés supplémentaires.

L’isolation, parce qu’il va falloir isoler sous votre toit. Mais comment procéder, quel isolant, quelle méthode ? La plomberie, parce que si vous souhaitez une salle de bain, il faudra acheminer les réseaux d’alimentation et d’évacuation. Comment faire ? Par où passer les tuyaux ? Et enfin la lumière, faudra-t-il ajouter des fenêtres de toit ? Si oui, où les mettre, quel modèle, quelle taille ?

Faire un plan pour obtenir les autorisations d’aménagement

Comme beaucoup, vous pensez peut-être pouvoir aménager des combles sans faire de déclaration. Tout dépend du type d’aménagement. Et s’il existe un plan local d’urbanisme ou non sur votre commune. L’aménagement des combles permis de construire est requis à deux conditions. Si votre projet aboutit à créer une surface de plancher de plus de 40 m2, sous 1.80 m.

Un aménagement des combles déclaration de travaux simple sera à faire sous ce seuil, toujours en cas de plan local d’urbanisme. S’il n’y en a pas, ce seuil de déclenchement du permis de construire descend à 20 m2. En outre, si votre projet surface totale habitable dépasse les 150 m2 après travaux, le permis de construire et l’intervention de l’architecte sont obligatoires.

Soi-même, comment faire plan d’aménagement des combles ?

Pour votre aménagement des combles en chambre par exemple, essayez déjà de chercher un exemple de plan d’amenagement de combles par vous-même. Pour avoir des idées d’aménagement. Combien de pièces voulez-vous ? Pour éviter le recours à l’architecte, il faut rester sous les 40 m2 au mieux. Pas facile. 

Enfin, réfléchissez bien au sens de l’ouverture des portes, à la pose de la trémie d’escalier. Aux rangements, que vous pouvez intégrer aux pieds des rampants. Aux passages de câbles dans les cloisons, à l’implantation des points lumineux, des prises électriques.